Metteur en scène

ImprimerE-mail

Jean-Claude Baudoin : un magicien de la nuit

Après des études de décoration, puis de mise en scène au Conservatoire National de Paris et enfin d’art dramatique,  il a vite voulu  toucher à tout et se faire sur le tas. Passionné d’opéra dès l’enfance, son premier terrain d’expérimentation fut l’Opéra de Paris, le Garnier, dont il fut le décorateur en qualité d’assistant d’Yves Bonnat. De grande culture, aussi bien dans le domaine de la musique que de la littérature ou du théâtre, il fut aussi le collaborateur de Pierre Hiegel, à Radio-Luxembourg, pour des émissions de musique classique.

Indépendant, il s’est fait un nom depuis 1966, dans une spécialité qu’il a créée : de grands spectacles  historiques et populaires, sortes de petits opéras qui se jouent en extérieur, et dont le décor est de préférence un pan d’histoire, un morceau de patrimoine, des opéras où se mêlent les images, les sons (voire les parfums).
De Valençay à Autun, d’Etampes à Milly-la-Forêt, des Sables d’Olonne à Nancy, de Versailles où, en 1989, il crée et dirige « la dernière fête de Marie Antoinette », à Lyon,  Jean-Claude Baudoin a parcouru la France (et même au-delà puisqu’il dirigea le marché médiéval des « Médiévales du Québec »), en créant chaque fois des spectacles tous différents, tous originaux, qui pourtant ont en commun une signature bien particulière  : le merveilleux y côtoie un quotidien, de préférence médiéval.

Oui, il y a de la magie chez cet homme-là !

En 1982, Jean-Claude BAUDOIN a reçu le prix spécial Animations du patrimoine d’Antenne 2 pour les Fêtes Historiques de Ferrières.

Site créé par 4D for Design.
X